Les Créations messagères | Philosophie
21161
page-template-default,page,page-id-21161,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.4.1,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

P H I L O S O P H I E

 

« Sublimer les matières délaissées et rompre avec les jugements de valeur »

 

William Amor est un artiste plasticien, ennoblisseur de matière délaissée. Ancien résident des Ateliers de Paris, il reçoit en 2019 un des Grands Prix de la création de la Ville de Paris. Cette même année, il est lauréat artisanat d’art de la Fondation Banque Populaire. Son travail artistique est internationalement reconnu et travaille pour les plus grandes maisons et entreprises du secteur du Luxe.

Fondateur des « créations messagères », son atelier est installé depuis septembre 2019 à la cité artisanale de la Villa du Lavoir à Paris 10. William Amor,  créateur autodidacte et pluridisciplinaire, il a comme première source d’inspiration la Nature. Animé par l’engagement, la beauté du vivant et la poésie, imagine ses créations avec pour objectif de créer du sens, de conter des histoires et d’interpeller le public, à travers ses installations artistiques ou ses oeuvres.

Au fil de sa carrière, il s’est spécialisé dans la valorisation des matières délaissées. En 2015, lors de la COP21, il dévoile sa signature artistique en transformant les matériaux responsables de la pollution plastique qu’il ramasse dans la Nature en œuvres florales délicates, alliant art et impact environnemental.

Sa démarche et son travail trouvent leur origine dans le souhait d’amener plus loin le courant actuel de l’Upcycling en considérant le déchet comme une matière première de création et le traiter comme les matériaux nobles. Après des années de recherches et d’expérimentations, William Amor façonne ses créations-sculptures avec méticulosité en utilisant des techniques singulières empruntées aux métiers d’art. Dans son atelier, il donne naissance à des pièces d’art d’exception, poétiques, singulières et porteuses de messages …

A sa démarche artistique, qu’il développe dans son entité créative baptisée «Les créations messagères» s’ajoute une dimension sociale. Depuis janvier 2018, l’artiste s’entoure pour ses productions de personnes handicapées « les petites mains d’or » à qui il transmet ses gestes, en collaboration avec l’ESAT, les ateliers du moulin de la Fondation Franco Britannique de Sillery.

©Photo Portrait de Matthieu Gauchet pour les Ateliers de Paris